The Gods & Georges really rock!

September 14th, 2010 by Jean Guernon

#

La page pour l’album CD de Georges est en ligne sur cette page: #

http://www.mainmise.ca/Georges_Khal-The_Gods_Rock #

#

15 Responses to “The Gods & Georges really rock!”

  1. bruno boutot Says:

    Wow!
    Quel travail extraordinaire, Jean!

    Mille mercis!

  2. Vincent Meyer Says:

    Ca me rappelle de bons souvenirs !
    Mais pourquoi donc avoir coupé dans les crédits le fait que j’avais réalisé les vidéos contenus à la fin du CD 2 ? Quelle étrange censure !!!!!
    En tout cas, ce fut une belle aventure musicale, une année et demie de la vie de Georges à Bali et à Java…
    Bien à vous,
    Vincent Meyer

  3. Jean Guernon Says:

    Il me semble bien avoir vu ton nom dans les crédits…? Je vais revérifié. Mais moi je n’ai que le CD 1, je n’ai pas le coffret. S’il y a le CD 2 et, surtout, un DVD de cette choréographie, j’aimerais bien le(s) voir. Encore une fois, où peut-on se les procurer?

  4. Jean Guernon Says:

    Finalement j’ai vérifié et tout ce qu’il y a sur la pochette du CD est sur la page, Je ne sais pas de quoi tu parles. Sur le 2e CD peut-être? Et y a-t-il un DVD de cette choréographie??? Merci de me répondre.

  5. Christian Allègre Says:

    Magnifique travail, Jean. Merci pour nous tous. J’avais perdu les fichiers que Georges m’avait envoyés, il y a quelques années. Je suppose que je les ai maintenant ici, mais achevés…
    Je viens d’écouter le premier et le dernier. C’est superbement réalisé du point de vie son. Et je me dis que c’est à écouter avec l’ouverture et la disponibilité d’esprit qu’on a en lisant un livre, un essai. Je veux dire qu’il y a à écouter, mais aussi à comprendre. Quelle sorte de livre ? Pas un roman, pas une thèse, mais peut-être quelque chose comme “Le messianisme de Virgile”, le célèbre essai d’Henri Jeanmaire, publié chez Vrin en 1930. La copie que j’ai de ce livre m’a été offerte par Georges, lors de son dernier voyage, pour me convaincre de quelque chose… dont je parlerai peut-être un jour… :
    ” Incipe parve puer risu cognoscere matrem ” …

  6. bruno boutot Says:

    ”Incipe parve puer risu cognoscere matrem” ?!?!?

    ======> Google!

    Virgile. Ecloga IV

    English translation:
    Now begin, little boy: look and smile on your mother

    Traduction en français par Paul Valéry:
    Sache par ton sourire accueillir cette mère

    D’autres questions?

  7. Pierre Brisson Says:

    Le coffret original contient effectivement deux disques dont la face B du second est un DVD où Georges est interviewé par Vincent, puis filmé alors qu’il se ballade et marche sur la plage. Cette finale où il cabotine dans la mer est à mettre en résonance avec les images d’Élisabeth entrant dans les eaux pour disperser ses cendres au large. Des coffrets sont encore disponibles auprès de Loulou et Benoît, à Racine.

  8. Vincent Meyer Says:

    OK j’ai compris d’où venait le quiproquo. J’aurais d’ailleurs du y penser moi-même en réalisant que les titres des morceaux retranscris sur mainmise.ca ne sont que les titres du premier CD, et non des deux.
    Ci-joint une tentative d’explication :
    Nous avons produits dans un premier temps 103 coffrets numérotés (cent pour la Grèce, Troie pour les Turcs !), faits à la main, avec une couverture en tissu beige.
    Chaque coffret contenaient les deux disques, un petit booklet décoré de coquilles d’oeufs (poulets et canards mélangés), une lyre en ferrure dorée ouvre-bouteille surnommée la D-Lyre de Dionysos (pour une ivresse en Ré Majeur), et une petite enveloppe en papier contenant un “cheveu de Socrate” (en réalité un cheveu de Georges lui-même puisque, comme tout le monde le sait, Socrate était chauve !).
    Je ne me souviens plus combien de disques nous avions fait reproduire, mais ce qui est certain, c’est que, dans un deuxième temps, nous avons fait avec les disques restants des CD, pas beaucoup, une cinquantaine dirais-je, mis dans des coffrets à CD normaux, pour pouvoir distribuer à droite et à gauche la musique de Georges sans avoir à refaire les coffrets artisanaux. Et là, ça se complique, nous avons fait des coffrets CD “normaux” avec, soit les deux disques, soit seulement le disque numéro 1… Dans ce dernier cas de figure, puisque les deux vidéos qui figurent à la fin du disque numéro 2 n’étaient évidemment pas inclues, j’avais retiré moi-même ce “crédit” de mon nom.
    J’espère que cette explication n’est pas trop compliquée à comprendre…
    Plusieurs autres choses :
    Il n’y a jamais eu de chorégraphie. Georges aurait aimé que sa musique soit dansée, ainsi qu’il l’avait écrit dans sa préface, mais cela n’a jamais eu lieu, en tout cas pas ici en Indonésie. Donc aucun DVD bien entendu.
    Enfin, la plage : les images de Georges sur la plage ont été tournées sur la plage de Trisik, à quelques 30 km au Sud-Ouest de Yogyakarta. La dispersion des cendres de Georges s’est déroulée à Parangtritis, au Sud de Yogyakarta. Les deux plages doivent être distantes d’une dizaine de kilomètres l’une de l’autre, Parangtritis étant un peu plus à l’Est. Il s’agit bien évidemment du même Océan Indien.
    (une anecdote : le mois dernier, je suis allé voir un musicien Australien, Darel, qui réside sur la plage de Kukup, encore plus à l’Est. Il a en commun avec Georges de nombreuses choses, et entre autres le fait de composer lui aussi de la musique sur son ordinateur. Lors des conversations que j’ai eu avec lui, l’ombre de Georges revenait constamment, les deux hommes étant passionnés par bien des choses similaires. Ils avaient été brièvement présentés l’un à l’autre par Guylaine Tremblay, amie commune aux deux, qui avait bien compris que ces deux gars-là avaient tant en commun. Mais ils n’auront pas eu le temps de se découvrir mutuellement. J’ai demandé à Darel si Georges était venu le voir chez lui à Kukup, et Darel m’a répondu : “hélas non. Mais ses cendres passèrent au large, car le courant va d’Ouest en Est”…)
    Je ne pense pas qu’il reste encore des coffrets disponibles chez Loulou et Bnoît, à Racine, j’entends par là un des 103 coffrets artisanaux. Mais il doit rester quelques CD, simples ou doubles…
    Dernière chose : Bruno, peut-être est-il temps de mettre sur ce blog les photos que je t’ai envoyé à propos de The Gods Rock ? Je n’arrive pas à le faire moi-même.
    Amitiés à tous.
    Vincent

  9. Jean Guernon Says:

    @ Christian,

    Merci Christian.

    Tu nous donnes le goût de percer le mystère…

    http://books.google.ca/books?id=aDoC4-3VP44C&printsec=frontcover&dq=%22messianisme+de+Virgile#v=onepage&q&f=false

    …surtout au son de cette musique divine, c’est le cas de le dire.

    J.

  10. Jean Guernon Says:

    @ Vincent,

    Intéressante aventure, c’est vraiment la création comme sa citation au sujet d’être des dieux qui créent l’univers ou le présent du futur. Il faut que je la relise.

    Le CD je l’ai eu au cours de la soirée, et il a été montré à tout le monde au St-Élizabeth, et il y avait un coffret, et il me semble que l’origine celle qui faisait circuler le précieux objet était de Racine (ou d’un media culturel?). Je crois que le CD2 serait aussi trouvable et publiable, je peux retourner le un au coffret de celui/celle qui l’a.

    J.

  11. Jean Guernon Says:

    @ Vincent,

    Ste-Élisabeth.

    Pour les articles éditables, photos il faut que tu commences un autre article. Bruno va sûrement te mettre au parfum.

  12. Vincent Meyer Says:

    @ Jean,

    Ta merveilleuse phrase “je crois que le CD 2 serait aussi trouvable et publiable, je peux retourner le un au coffret de celui/celle qui l’a” est tellement mystérieuse qu’à force d’y réfléchir pour essayer de comprendre ce qu’elle signifie, je me dis que la récolte de l’année a du être vraiment bonne et que j’en fumerais bien un avec toi !!!!

  13. Jean Guernon Says:

    Celle qui faisait circuler le coffret m’a confié ce CD, si elle lit ça, elle peut écrire un mot, peut-être saura t-elle clarifier mieux que moi pour toi. J’essaierai de la rejoindre par courriel aussi.

  14. Jean Guernon Says:

    C’est tellement dans l’essence de ce grand cycle d’oracles, ceux de la Sibylle ici et le règne de Saturne même, je me demande si c’est le même que Roussat et celui des années 2242-2597 ou le précédent. Mais de toutes façons il restera encore jusqu’à, au moins, le cycle de mars qui suivra… Mais je “digresse”, il s’agit de cette époque antique. Bref, quelle balade dans l’univers la musique de ce CD avec ce récit et ces commentaires! Seulement, celui de la phrase traduit en anglais semble plus proche du commentaire de l’auteur que celle traduite en français si on se fie à cette page:

    http://www.mainmise.ca/Georges_Khal-The_Gods_Rock/Images/allons.jpg

  15. Jean Guernon Says:

    @ Vincent,

    C’est Loulou qui me l’avait refilé, le CD, elle les avait eus de toi. Peut-être me fera-t-elle parvenir la suite, on s’écrit en ce moment. Et, pour ta question sans réponse, oui, j’avoue, j’en avais fumé du bon ce jour-là, même si ce n’était pas la nouvelle cuvée. 🙂

    Et aussi, on peut éditer les posts, même ceux des messages en allant dans “meta” et si on n’y est pas, dans “dashboard”.

    (P.S. Aujourd’hui j’ai rencontré à Plessisville une fille qui vous connaissait de la rue Éméry, qui faisait le ménage là bas pour vous autres, dans ce temps-là… Et elle habite St-Fer comme moi en plus! J’espère qu’elle voudra vous dire un mot par le biais du blog.)

Additional comments powered by BackType